Publié le 26 Décembre 2022

Vendredi 26 décembre 1952 - l'arceau et les balles

Beau temps chaud

Avons trié les balles d'avoine et de blé de paille et fermé l'areceau avec des balles de paille. Fine et Paulette son allées à Villefranche

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 25 Décembre 2022

Et si on replongeait dans le Noël du Lauragais d'antan ?

Joyeux Noël à tous les lecteurs des Carnets d'Emile

Voici une rétrospectives de quelques publications sur ce sujet.

Voici également les souvenirs des Noël d'autrefois par Berthe Tissinier et Aimé Boyer

Très Joyeux Noël à toutes et tous !

Amicalement

Sébastien

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 25 Décembre 2022

Jeudi 25 décembre 1952 - remonter la bicyclette

Beau temps ciel un peu couvert

J'ai remonté ma bicyclette que j'avais peinte

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 24 Décembre 2022

Un très Joyeux Noël à tous les lecteurs des Carnets d'Emile.

Vous pouvez découvrir cette année un conte en Deux parties sur le site de Ceux de la Borde Perdue

sur le lien ci-dessous

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 24 Décembre 2022

Mercredi 24 décembre 1952 - la messe de minuit à St Assiscle

Beau temps chaud. Avons fait des bûches avec la poudre. Le soir suis allé avec Fine à la messe de minuit à St Assiscle

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 23 Décembre 2022

Mardi 23 décembre 1952 - les bûches

Pluie le matin beau temps le soir

Avons fait des bûches. Moi j'ai réparé les gouttières à la toiture du hangar. Les femmes ont lavé la lessive. Le facteur a porté la retraite des vieux à papa et maman 21000 f

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 22 Décembre 2022

Lundi 22 décembre 1952 - deux camarades soldats

Pluie fine et vent d'ouest tout le jour

J'ai peint la 2e couche à mon vélo. Elie de Roou est venu.Nous avons trié des balles de paille d'avoine. Deux camardes d'Yves soldats à Toulouse sont venus le voir.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 21 Décembre 2022

Dimanche 21 décembre 1952 - la 2e couche

Vent d'ouest fort pluie fine le soir

J'ai travaillé tout le jour à peindre mon vélo. Eugène du château des Borrels est venu me tailler les cheveux et lui-aussi.

Anna de Roou est venue.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 20 Décembre 2022

Samedi 20 décembre 1952 - un autre vélo

Ciel couvert beau temps

Le main avons démonté et raclé mon vélo pour le peindre. Gaston Lanegrasse est venu pour nous dire  qu'il avait vendu la paille à Lagasse 3,50 le nouvelle et 3 f la vieille le soir. Avons continué à curer le fossé du grand champ

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 19 Décembre 2022

Vendredi 19 décembre 1952 - remonter le vélo
Vendredi 19 décembre 1952 - remonter le vélo

Ciel couvert pluie tout le soir

Le matin suis allé à Villefranche toucher les chèques du règlement du patron et le lait en tout 130000f.

Le soir avons remonté le vélo d'Yves que nous avions peint.

Fine et Paulette sont venues aussi vendre des dindons à 3500 F.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 18 Décembre 2022

Mercredi 18 décembre 1952 - le grain du grenier

Vent d'ouest fort et froid

Le matin j'ai fini de réparer le moulin à vent. Le soir avons continué à faire le fossé du grand champ après Gatson Lanegrasse est venu nous mettre d'accord pour le grain qui reste sur le grenier. IL a pris 14 sacs d'avoine et nous avons le reste au blé 31 sacs à vendre à moitié.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 17 Décembre 2022

Lauragais d'Autrefois (198) : les dictons de Noël

L'hiver est à nos portes, Noël n'est plus très loin. Voici quelques dictons de saisons.

Information préalable : amis lecteurs, vous retrouverez ici dans quelques jours, comme l'année dernière, un conte de Noël lauragais intitulé "un Noël de sorcière" (Un Nadal de Bruèissa). Surveillez les publications pour retrouver cette histoire aux parfums d'autrefois...

  • Quand Nadal se solelha, Pascas crama la lenha

Quand Noël est ensoleillé, Pâques brûle le bois

  • Per Nadal, les jorns creissan d'un pas de gal

Pour Noël, les jours s'allongent d'un pas de coq

  • Plèja per Nadal, solelh pels Rampalms 

Pluie à Noël, soleil aux Rameaux

  • Per Nadal, cajun dins son ostal

Pour Noël, chacun dans sa maison (dans sa famille)

  • L’ivèrn es pas bastard s'arriba pas d'ora arriba tard.

L'hiver n’est pas bâtard, s'il n'arrive pas de bonne heure, il arrive tard.

  • Quand les corbasses son a l'ensús, l'ivèrn nos tomba dessus ; quand les corbasses son a l'enbàs, l'ivèrn es passat

Quand les corbeaux volent haut, l'hiver nous tombent dessus, quand les corbeaux volent bas, l'hiver est fini

Envoi de Guy Serres

  • Tal jorn Nadal tal jorn Cap de l'an.

Le jour de Noël est le même que celui du Jour de l'An

Si vous connaissez d'autres dictons, expressions ou proverbes sur cette période de l'année, n'hésitez pas à me les adresser. Nous complèterons la petite collection de ce post ensemble au fur et à mesure. Vous pouvez m'écrire à lauragais@lescarnetsdemile.fr 

Merci à Berthe Tissinier pour la photo.

Ce post fait partie de la série sur le Lauragais agricole d'autrefois. Vos contributions seront les bienvenues comme rappelé dans ce post-ci : Ecrivons ensemble le Lauragais agricole d'autrefois (cliquer dessus)

Pour retrouver facilement ces posts et les voir dans leur ensemble vous pourrez cliquer sur la nouvelle catégorie du blog : Lauragais agricole d'autrefois ou sur l'onglet en haut de page. Ils seront également écrits en bleu pour les distinguer des posts du quotidien de la vie d'Emile

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais agricole d'autrefois

Repost0

Publié le 17 Décembre 2022

Mardi 17 décembre 1952 - le moulin renversé

Vent d'ouest très fort

Avons sorti le moulin à vent pour faire de la farine. Le vent l'a renversé et coupé. J'ai travaillé tout le jour à le réparer.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 16 Décembre 2022

Mardi 16 décembre 1952 - apporter de l'aide

Pluie dans la nuit et tout le jour

Suis allé aider à tuer le cochon à St Jean chez Bressolles

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 15 Décembre 2022

Lundi 15 décembre 1952 - la neige

Mauvais temps neige

Avons fait de la farine au moulin à vent

Démonte le vélo d'Yves pour le peindre. Camille est allé tuer le cochon aux Bartousses.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 14 Décembre 2022

Dimanche 14 décembre 1952 - régler les comptes

Rafales de pluie la soirée

Suis allé au Tivoli régler les comptes avec le patron Lanegrasse 

Camille et Paulette sont allés aider à faire la saucisse à Esteve. Émile est venu souper.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 13 Décembre 2022

Samedi 13 décembre 1952 - les bûches

Pluie presque tout le jour

Avons fait des bûches

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 12 Décembre 2022

Vendredi 12 décembre 1952 - la brosse des boeufs

Pluie presque tout le jour

J'ai fait une brosse pour brosser les boeufs. Fine et Paulette et Yves sont allés à Villefranche 

L'hongreur Boubonnes de Bord Saint Bernard est venu castrer 15 cochons payé 900 f.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 11 Décembre 2022

Jeudi 11 décembre 1952 - laver les futailles

Degel un peu de pluie le matin

Avons lavé des futailles et arrangé du vin. Le soir avons fait des bûches

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 10 Décembre 2022

coll.J.Nardese

coll.J.Nardese

Après ce post passant en revue quelques occasions de rencontres (voir ici), les photos partagées par Berthe nous ont rappelé les fêtes locales d'antan (voir là). Aujourd'hui voici les souvenirs d'Aimé concernant les journées de fêtes locales et patronales lorsqu'elles ont repris après la 2nde Guerre mondiale :

 

"Après la guerre, les bals des fêtes patronales qui s'étaient interrompus dans chaque village du Lauragais ont repris. Nos aînés qui avaient été privés de ce plaisir simple en étaient heureux. 

 

Des pistes de danse herbeuses

Les pistes de danse étaient parfois précaires : souvent dans l’herbe. Quelques fois  cependant les balochants (genre de comité de fêtes) avaient enlevé l’herbe comme on faisait pour battre les fèves avec le rouleau en bois. 

Inconvénients majeurs : s’il pleuvait, c’était la boue, s’il faisait sec, c’était la poussière. Peu importe : avec un orchestre de quatre ou cinq musiciens, ces inconvénients ne décourageaient pas les jeunes de l’époque. Il faut dire que c’était une occasion de rencontres qui se terminait parfois par un mariage.

Chacun espérait  y trouver l’âme sœur ou l'esprit frère. 

Lors des fêtes patronales , il  y avait une messe suivie par les croyants et d’autres moins croyants par esprit de partage. S'ensuivait un recueillement au monument aux morts de la commune.

 

Un repas de fête, des invitations

Pour l'occasion, on avait invité les parents qui habitaient dans les communes voisines. Un bon repas festif était partagé : on y servait soupe de poule farcie,  fois gras.  La poule découpée se mangeait avec une pointe de moutarde, le filet de bœuf avec de la sauce madère, le tout ccompagné du vin de la ferme, en dessert la crème à la louche accompagnée de sa madeleine faite maison, cuite au four de campagne. On l'agrémentait parfois d’un petit vin blanc acheté à l’épicerie du village. Le café, lui était plus rare et on n'tait pas bien riche. Une petite prune s'ensuivait.. La discussion animée et joyeuse tournait autour de la famille, des évènements incontournables, on parlait un peu de politique. Tout cela dans un esprit bon enfant.

Chacun repartait, avec la promesse de se revoir bientôt. 

 

Des bals l'après-midi et en soirée

Les plus jeunes allaient au bal de l’après midi. Le soir le bal reprenait, les anciens accompagnaient alors les jeunes et particulièrement les jeunes filles. On y dansait la polka ou encore le quadrille, 

Dans les villages les plus grands,  il y avait deux ou trois jours de fêtes. Et des Manèges, Des stands de tir, à la carabine etc…  

D’autres organisaient des jeux collectifs Quelques communes organisaient des bals le 14 Juillet, d’autres le 11 Novembre."

 

 

Merci à Berthe Tissinier et Aimé Boyer

Ce post fait partie de la série sur le Lauragais agricole d'autrefois. Vos contributions seront les bienvenues comme rappelé dans ce post-ci : Ecrivons ensemble le Lauragais agricole d'autrefois (cliquer dessus)

Pour retrouver facilement ces posts et les voir dans leur ensemble vous pourrez cliquer sur la nouvelle catégorie du blog : Lauragais agricole d'autrefois ou sur l'onglet en haut de page. Ils seront également écrits en bleu pour les distinguer des posts du quotidien de la vie d'Emile.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais agricole d'autrefois

Repost0

Publié le 10 Décembre 2022

Mercredi 10 décembre 1952 - curer le fossé

un peu de dégel le soir mais froid tout le jour

Avons commencé à curer le fossé entre le grand champ et celui du hangar. Paulette est allée tuer les oies à Roou.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 9 Décembre 2022

Mardi 9 décembre 1952 - les bords

Même temps très froid

Avons travaillé les hauts du bord du grand champ

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 8 Décembre 2022

Lundi 8 décembre 1952 - l'avoine des vaches

Glace froid très vif tout le jour

Le matin j'ai fait une caisse pour l'avoine des vaches. Le soir avons nettoyé le fossé entre le champ des aygalots limite du Matelot et tiré le bord. Joséphine  est allée à Villefranche se faire piquer.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 7 Décembre 2022

Dimanche 7 décembre 1952 - le froid vif

Ciel brumeux le matin froid tr!s vif glace tout le jour

J'ai débroussaillé le tour du clapier au grand bois.

Mme Alquier est venue chercher 25 l de vin.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 6 Décembre 2022

Samedi 6 décembre 1952 - un manche de bêche

Forte gelée ciel clair vent d'ouest très froid

Le matin j'ai fait un manche à une pelle bêche et avons commencé à nettoyer le fossé limite au matelot

Le soir avons fini de labourer les bords du champ de la terre mais au haut du grand champ

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0