Publié le 17 Février 2017

Dimanche 17 février 1957 - la visite de tante Marie

Dimanche 17 février - Vent marin froid - Le matin je suis allé à Labastide chercher de l'essence. Le soir j'ai fait farine - Tante Marie et Oncle Auguste sont venus après dîner ainsi que le docteur Fabre. Payé l'avoine à 23 f le kg 500 kg et 13 heures de dépiquaisons à 100 f l'heure

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 16 Février 2017

Samedi 16 février 1957 - Pommes de terre et fourrage

Samedi 16 février 1957 - Vente de Cers - Continué aux prestations. Le matin y sommes allés à 2 le soir 1 - Le soir avons rentré du fourrage de la G. descendu aussi des pommes de terre. Mme C nous a donné les 250 kg d'avoine qu'elle nous devait de la semence.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 15 Février 2017

Vendredi 15 février 1957 - Les barres de saule

Vendredi 15 - Pluie la nuit vent de cers fort le jour - Avons continué aux prestations 2- Papa a coupé des barres de saule.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 14 Février 2017

Jeudi 14 février 1957 - Les prestations, encore

Jeudi 14 - Vent de Cers froid le matin marin le soir - Continué aux prestations à Plaisance. Y sommes allés 2 - Papa a coupé des barres de saule au petit champ sous le pont.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 13 Février 2017

Mercredi 13 février 1957 - Un marchand d'étoffe passe

Mercredi 13 - Pluie fine et forte à la nuit - Sommes allés au prestations 2 tout le jour. Papa a fait un panier. Mr Chavigni marchand d'étoffe est passé

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 13 Février 2017

La soirée occitane de l'ARBRE et les carnets d'Emile

L'association baziégeoise présidée par Lucien Ariès m'a gentiment invité à parler des carnets d'Emile, de la vie âpre des métayers au cours d'une soirée occitane ponctuée des "qu'es aquo" de Francis Daydé et des chansons enlevées de Canto Laouseto.

Avec mes remerciements pour la qualité et la chaleur de leur accueil, leur intérêt et leur attention.

En voici un petit compte rendu paru dans la presse.

Lien vers l'article complet de La Dépêche : http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/08/2513309-veillee-occitane.html

ET celui présentant la soirée : http://www.ladepeche.fr/article/2017/01/29/2506577-soiree-occitane-plongez-dans-les-carnets-d-emile.html

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Presse, Médias, Interventions

Repost0

Publié le 12 Février 2017

Dans les carnets d'Emile, les mentions "je suis allé aux prestations" reviennent cinq à six fois dans l'année surtout en hiver. Elles concernent Emile et l'aide familial...

Il s'agit, semble-t-il, de services qui sont dus à la commune par les paysans des fermes et métairies environnantes. Ils sont réunis pour travailler au curage des fossés, entretien des chemins communaux, débroussaillage, élagage, taille de haies...

Peu de détails dans les carnets à ce sujet, les activités menées ne sont pas détaillées. Si vous avez des documents, des expériences ou des informations à ce sujet, vous pouvez les mentionner dans les commentaires ou en voyer un message à l'adresse mail : lauragais@lescarnetsdemile.fr

Merci par avance pour votre contribution.

Mise à jour du 13/02 : On m'indique que le nombre de jours dus pour les prestations était proportionnel à la surface agricole travaillée sur la commune. D'autres informations à ce sujet ?

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais, #Tradition

Repost0

Publié le 12 Février 2017

Mardi 12 février 1957 - Aller aux prestations

Mardi 12 - Pluie le matin - Le matin avons nettoyé la grange. Le soir je suis allé aux prestations. Yves est allé tuer le cochon chez son frère René à Maureville

 

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 11 Février 2017

Lundi 11 février 1957 - Clôturer

Lundi 11- Vent marin léger - Le matin avons planté des piquets pour clôturer le pré. Le soir avons jeté 900 kg d'amonitre sur blé à la pointe sous la rigole le champ long et le petit champ sous le pont

 

dans la marge : saillie truie

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 10 Février 2017

Dimanche 10 février 1957 - Des bourrasques

Dimanche 10 - Grand vent de Cers bourrasque de pluie - Le matin je suis allé à la messe à Montmaur. Yves est allé et a tué le cochon chez sa soeur Yvonne en Frayssé

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 9 Février 2017

Samedi 9 février 1957 - Le frêne

Samedi 9 - Beau temps un peu de pluie à la nuit - Le matin avons fini de scier le frêne gros et le soir avons jeté 1100 kg d'amonitre sur le champ des noyers blé et sur l'avoine et l'orge à la vigne

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 8 Février 2017

vendredi 8 février 1957 - Tirer les bords

Vendredi 8 - Vent marin - Avons fini de tirer les bords au champ du Poste

 

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 7 Février 2017

Publicité Gillette 1957

Dans le magazine Paris Match en 1957, Gillette s'affiche...

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 7 Février 2017

Jeudi 7 février 1957 - Récupérer du fourrage au stock

Jeudi 7 - Vent marin - Avons fini de jeter le super sur les fourrages et fini de tirer les bords au champ du Roc. Sommes allés chercher une charrette de fourrage à la G

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 6 Février 2017

Mercredi 6 février 1957 - De l'engrais

Mercredi 6 - Vent marin tourné le matin - Avons travaillé à tirer les bords du champs du Roc - Continué à jeter du Super sur les sainfoins

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 5 Février 2017

Mardi 5 février 1957 - Tirer les bords

Mardi 5 - Vent marin fort - Le matin sommes allés approcher les bords au champ du Roc. Le soir avons tiré les bords au champ du Poste. La Coopérative de Montmaur est venue nous tirer un arbre avec le tracteur

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 4 Février 2017

Lundi 4 février 1957 - D'autres cochons

Lundi 4 - Vent marin fort - Avons travaillé le jardin - Papa et maman sont allés tuer les cochons en Touzet. Nous y sommes allés souper

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 3 Février 2017

Dimanche 3 février 1957 - Aider

Dimanche 3 - Vent marin fort - Nous sommes restés tout le jour Roou * Camille nous a portés après souper

* à débiter le porc qu'il a fallu tuer en urgence la veille

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat

Repost0

Publié le 2 Février 2017

Samedi 2 février 1957 - Un cochon blessé

Samedi 2 - vent marin fort - Le matin avons fini de charrier le bois au champ du Roc. Après dîner Camille de Roou est venu nous chercher pour tuer un cochon qui s'était cassé une patte

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 1 Février 2017

Vendredi 1er février 1957 - Les fagots du moulin du poivre

Vendredi 1 février - Vent marin - Avons charrié des fagots du champ sous le moulin du poivre

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 1 Février 2017

L'hiver saison morte pour le paysan ? Que nenni ! On s'active, on s'occupe, on s'organise...

On fait des provision de bois. Rappelons que la borde est construit sur le modèle le plus classique du Lauragais et possède une pièce à vivre avec une cheminée immense, la seule pièce de la maison à être chauffée.

C'est aussi la grande période pour tuer le cochon. Outre celui de la maison, on aide aussi parents et amis qui le tuent à leur tour. Les salaisons sont un aliment important du régime alimentaire d'alors. Il faut pour chaque cochon au moins deux jours : un pour le tuer et le préparer, l'autre pour le débiter et réaliser les diverses préparations : saucisse, boudin, jambon etc...

On jette l'engrais chimique et notamment le Super important pour les racines et la croissance des plantes.

Les jours trop rudes, on répare les échelles, les caisses à lapins, les outils qui seront utiles aux beaux jours...

Et bien-sûr, le soin aux animaux lui est continu et il faut plusieurs fois dans le mois aller récupérer du fourrage au stock avec la charrette. Rappelons qu'il est distant de quelques centaines de mètres puisqu'il s'agit d'un hangar près de la maison du propriétaire.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Travaux agricoles, #Lauragais

Repost0

Publié le 31 Janvier 2017

Jeudi 31 janvier 1957 - Tirer du vin

Jeudi 31 janvier 1957 - Beau temps - Avons soutiré 30 hectos de vin - Continué à jeter du super sur les fourrages

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 31 Janvier 2017

A l'invitation de l'ARBRE, les carnets d'Emile et surtout la vie d'un métayer dans la Lauragais dans les années 50 seront évoqués au cours d'une soirée occitane le vendredi 3 février à 21h à la Coopé.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 30 Janvier 2017

Mercredi 30 janvier 1957 - La neuvaine de l'oncle Jules

Mercredi 30 - Beau vent marin léger - Avons continué à jeter l'engrais sur les fourrages avec le semoir. Fini au champ derrière la maison et continué au champ noir. Papa est allé à la neuvaine d'oncle Jules P. Berthe Calvet a pris 250kg d'avoine et a payé.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 30 Janvier 2017

La présentation de la soirée occitane de l'ARBRE du 3 février 2017 : La Dépêche du Midi

 

https://www.ladepeche.fr/article/2017/01/29/2506577-soiree-occitane-plongez-dans-les-carnets-d-emile.html

Les carnets d'Emile à Baziège le 3 février, soirée occitane de l'ARBRE

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Presse, Médias, Interventions

Repost0