Publié le 10 Janvier 2019

Samedi 10 janvier 1959 - Arranger les bords

Gelée - Avons continué à arranger les bords au tour du moulin du poivre. Je suis allé à Labastide chercher un fortifiant pour Henriette

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 9 Janvier 2019

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais, #Métayage, #Occitanie

Repost0

Publié le 9 Janvier 2019

Vendredi 9 janvier 1959 - La visite du médecin

Gelée Brouillard - Continué à arranger le bord du petit champ sous le moulin du poivre

I. est venu pour donner un fortifiant à Henriette

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 8 Janvier 2019

Jeudi 8 janvier 1959 - Arranger le bord du champ

Pluie dans la nuit - Vent de cers froid

Avons arrangé le bord du champ sous le moulin du poivre

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 7 Janvier 2019

Mercredi 7 janvier 1959 - La foire de Castelnaudary

Vent de cers fort. Nous sommes allés à la foire à Castel. Payé assurances sociales 11.850 F

Mon beau-frère est venu dîner.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 6 Janvier 2019

Mardi 6 janvier 1959 - le fossé encore

Beau -Avons continué au fossé et arrangé le dord du long de la route au champ du jardin.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 5 Janvier 2019

Lundi 5 janvier 1959 - les arbres le long du chemin

Brumeux doux - Avons continué au fossé et arraché 3 arbres le long du chemin au champ du jardin.

Maman est allée à Castel*. Poulets 1200 F.

 

*au marché

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 4 Janvier 2019

Dimanche 4 janvier 1959 - Un panier pour Monsieur

Bourrasques de pluie. Je suis allé à la messe à Montmaur. Papa a fait un panier pour Mr C.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 3 Janvier 2019

Samedi 3 janvier 1959 - arracher l'ormeau

Bourrasques de pluie - Avons travaillé à arracher un ormeau et faire le fossé le long du chemin au champ du jardin

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 2 Janvier 2019

Vendredi 2 janvier 1959 - Les 50 poussins

Brouillard pluie à la nuit. Avons tiré du bord à la pointe sous la rigole.

Nous sommes allés porter 50 poussins à Roou qu'en Touzet nous avait cédés. ensuite ils sont venus souper avec les petites.

Pris 50 poussins en Touzet - 4500 F

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 1 Janvier 2019

Jeudi 1er janvier 1959 - Ouvrir l'année, fermer le jardin

Brumeux frais - Avons fini de fermer le jardin

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 1 Janvier 2019

Bonne année 2019 !

Bonne année 2019 à tous les lecteurs des Carnets d'Emile ! Souhaits sincères de santé, joie, partage et bienveillance.

Partons à la découverte de ce petit cahier qui recèle une année de travail et de vie d'une famille de métayers dans le Lauragais de la toute fin des années 50...

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 31 Décembre 2018

1958 : une année se termine à la métairie lauragaise d'Emile, des évolutions se dessinent

L'agenda, offert à Emile par des amis, se referme en ce 31 décembre 1958.

C'est la première année complète durant laquelle les travaux de la métairie ont pu être pris en charge par le tracteur. Il a été acheté par le patron en octobre 1957, pour mémoire.

Cela allège certaines tâches qui ne prennent plus autant de temps qu'auparavant, la préparation des terres en général et les labours notamment. Elles sont devenues moins pénibles pour le métayer. Cependant, les bœufs -  s'ils sont moins sollicités et moins nombreux (on est passé de 6 à 2 en début d'année civile) - n'ont pas perdu toute leur utilité. Tirer les charrettes de fourrage, labourer les bords ou les endroits difficilement accessibles constituent autant de tâches qui leur reviennent encore. Et pendant qu'un homme travaille avec le tracteur, un autre peut réaliser en parallèle grâce à la traction animale d'autres travaux.

Le tracteur, on l'a vu, tombe en panne de temps à autre, nécessite réglages et révisions, fait montre de caprices mécaniques et génère ainsi quelques imprévus contrariants dans l'emploi du temps.

Le rythme des saisons, les 4 grandes ordonnatrices de l'agenda du travailleur, lui est immuable : le bois de chauffage, la vigne, les fenaisons, les semailles, les moissons, l'entretien du potager, l'élevage des bêtes pour la consommation familiale et la vente ont continué à battre leur incontournable mesure au fil des mois et des caprices du temps.

Ainsi, la famille s'active, la famille s'affaire pour se nourrir, pour joindre les deux bouts, compléter les revenus un peu maigres d'une terre dont on partage dépenses et recettes à moitié. Ainsi tous courent du marché au champ et du poulailler à la vigne en se répartissant les tâches, en surmontant les contretemps, en accueillant avec plaisir l'aide ponctuelle de la famille et des voisins, en apportant la leur à ces mêmes personnes pour les travaux d'envergure.

Déjà 1959 se dessine. Quelles péripéties, quels progrès nouveaux apportera-t-elle dans son sillage ?  Ce n'est pas un agenda mais un cahier d'écolier dans lequel Emile s'est astreint à noter chaque jour les rituels et que nous découvrirons ensemble ici au fil des jours, soixante ans plus tard.

Que tous les lecteurs fidèles de ce blog modeste soient ici chaleureusement remerciés pour leur lecture, leurs contributions, leurs remarques constructives, l'aide apportée pour faire découvrir cet endroit à d'autres et leurs témoignages chaleureux.

Nous continuerons ainsi, en 2019, à explorer ici la vie des métayers dans le Lauragais d'antan si proche de nous et pourtant déjà si lointain...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Occitanie, #Lauragais

Repost0

Publié le 31 Décembre 2018

Mercredi 31 décembre 1958 - Les fagots

Beau vent marin léger

Avons fait des fagots pour fermer le jardin

Oeufs 230 F la douzaine

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 30 Décembre 2018

Mardi 30 décembre 1958 - Les platanes de la fontaine

Vent marin

Avons émondé les platanes de la fontaine.

Oncle Auguste et tante Marie sont passés qu'ils allaient* à l'anniversaire de Jean.

Visite I** pour Henriette

Remède 1385 F

 

* tournure grammaticale héritée de l'occitan

** le médecin

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 29 Décembre 2018

Lundi 29 décembre 1958 - 2 d'un coup

Couvert éclaircie le soir

Je suis allé tuer 2 cochons en Touzet avec Eliette 225 et 140 kg.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 28 Décembre 2018

Dimanche 28 décembre 1958 - une invitation

Pluie fine

Louis d'en Touzet est venu nous inviter pour tuer le cochon

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 27 Décembre 2018

Vivre à la métairie en 1958Vivre à la métairie en 1958
Vivre à la métairie en 1958
Vivre à la métairie en 1958Vivre à la métairie en 1958

Quatre générations vivent à la métairie dans le Lauragais audois : chaque membre de la famille contribue à l'économie familiale. Une femme est dévolue à la cuisine, une autre s'occupe des nombreux animaux qu'on élève pour se nourrir et compléter les revenus, le père d'Emile s'il participe aux travaux des champs veille aussi avec beaucoup d'attention au potager d'une dimension considérable car on consomme ce que l'on produit.

Les récoltes sont partagées à moitié avec le propriétaire de la terre. La famille d'Emile est une famille de miejaïres, c'est ainsi qu'on appelait les métayers en occitan (ceux qui partagent à moitié). Le jardin potager, les animaux, le travail des champs sont ainsi dessinés entre les lignes écrites par Emile. La vie du travailleur va prendre un tour nouveau avec l'arrivée du tracteur dans la cour de la ferme en octobre 1957. Ce sont aussi ces évolutions agricoles, certes lentes dans le cadre du métayage, que l'on peut lire dans les carnets.

Emile délivre au quotidien et d'une plume factuelle la vie de travail de tous les siens. Ainsi n'y exprime-t-il jamais ses émotions car ses carnets tiennent lieu de journal de bord de l'exploitation, de mémoire écrite familiale qu'on consulte à intervalles réguliers à la recherche de la date des semis, de l'achat ou du ferrage des boeufs, de la venue du vétérinaire ou d'un événement particulier tel que mariage ou décès...

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais, #Tradition

Repost0

Publié le 27 Décembre 2018

Samedi 27 décembre 1958 - le cochon gras

Pluie fine

Continué à fermer le jardin

Avons vendu un cochon gras à Camille B. du Roch 194 kg x 215 = 41710 F

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 26 Décembre 2018

Vendredi 26 décembre 1958 - Sur la grange

Brumeux frais

Avons rentré du fourrage sur la grange - 3 remorques

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 25 Décembre 2018

Jeudi 25 décembre 1958 - Un Noël occupé

Brumeux froid

Je suis allé chercher 2 bouteilles de gaz.

Après dîner, nous sommes allés à Roou.

C. B. est venu nous acheter un cochon 215 F le kg

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 25 Décembre 2018

Mercredi 24 décembre 1958 - Le tertre

brumeux vent froid

Le matin avons fendu du bois

Le soir nettoyé le tertre à la pointe sous la rigole

Mr C. est parti.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 25 Décembre 2018

Rédigé par Syndicat

Repost0

Publié le 23 Décembre 2018

Pluie fine

Avons traité les pommes de terre de consommation à la Tubérite*

Les S snte venus

* ce produit, un anti-germe, a été interdit en raison des dangers qu'il présentait. Mais il a longtemps été utilisé pour la conservation des pommes de terre.

Mardi 23 décembre 1958 - les pommes de terre de consommation

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 22 Décembre 2018

Vent marin pluie dans la soirée

Avons tiré les bords à la pointes

Eliette et Henriette sont allées à Castel acheter un manteau pour Henriette

Lundi 22 décembre 1958 - Un manteau pour la petite

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0