Publié le 30 Juin 2017

Dimanche 30 juin 1957 - Notre Dame des Miracles à Avignonet

Dimanche 30 - Vent marin très chaud - Le matin coupé la 2e coupe sous le jardin et ensuite préparé la lieuse. Je suis allé porter maman aux voeux à Avignonet *

* Dans la cadre du pélerinage autour de Notre Dame des Miracles à Avignonet, outre la procession réunissant le fidèles début juin, la période des voeux consistait - et encore aujourd'hui - à prier et à formuler des voeux en traversant l'église à genoux.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 29 Juin 2017

Samedi 29 juin 1957 - Biner, sarcler, soufrer

Samedi 29 juin 1957 - Vent marin chaud - Avons biné le maïs au champ du roc et le soir sarclé. Le matin soufré la vigne

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 28 Juin 2017

Vendrdei 28 juin 1957 - Protéger les boeufs de la fièvre aphteuse

Vendredi 28 - Vent marin chaud - Avons fini de biner le maïs au champ du poste. Continué à sarcler. Le vétérinaire de Revel est venu piquer les boeufs contre la fièvre aphteuse*. 700 F par tête

* maladie bénigne causant une fièvre élevée et des aphtes dans la bouche de l'animal avec une production excessive de salive. Un risque de myocardite (inflammation du muscle cardiaque) existe.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 27 Juin 2017

Jeudi 27 juin 1957 - Biner le maïs
Jeudi 27 juin 1957 - Biner le maïs

Jeudi 27 - Beau chaud - Le matin avons fini de couper l'orge avec l'appareil ensuite commencé à biner le maïs avec deux (?) à la même paire au champ du poste

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 26 Juin 2017

Mercredi 26 juin1957 - Battre l'orge

Mercredi 26 - Beau - Arraché de l'herbe au maïs - G. de Ricaud est venu pour nous battre l'orge avec la moissonneuse batteuse. Nous en avons fait 15 sacs mais nous n'avons pas pu continuer (parce) que c'était mou. Ensuite nous l'avons coupé avec l'appareil

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 25 Juin 2017

L'inventaire d'arrivée en novembre 1953, la suite : que trouvent Emile et les siens à la métairie ? (2/2)

La section matériel de l'inventaire est riche d'une quantité de mentions qui donnent une idée assez précise de l'environnement qu'Emile et sa famille investissent en 1953.

On trouve ainsi :

2 charrettes en bon état (3 à réparer au frais du patron)

1 semoir

2 brabants

1 herse canadienne

1 rouleau

2 charrues "pesant ensemble 80 kg"

Sont aussi cités, en vrac et non exhaustivement : des pelotes de ficelle, des liens en bon état et usagés, des brosses, des chaînes d'attache pour les boeufs, des trezagats (pour diriger les boeufs lors du labour), 3 jougs de labour, 1 joug à coulisse (qui permettait d'ajuster l'écartement entre les boeufs)

On trouve aussi des anduzats (pour andusac = bêche), des pelles, des fourches, 3 foussous (= houes) ainsi qu'un certain nombre d'autres outils.

Lors de l'inventaire, la métairie a donc été passée au peigne fin pour bien lister tous les éléments, accessoires et outils de travail fournis à la famille de nouveaux métayers.

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 25 Juin 2017

Mardi 25 juin 1957- Liens, carbonate et soufre pour la vigne

Mardi 25 - Beau temps - avons continué d'attacher la vigne et l'avons sulfatée a raison de 3 kg (3 boîtes) de cuivre et 3 boîtes de carbonate même volume par comporte. Eliette est allée au Docteur pour prise de sang et radio *

* rappelons qu'à cette époque elle est enceinte d'environ 3 mois

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 25 Juin 2017

L'inventaire d'arrivée en novembre 1953 : que trouvent Emile et les siens à la métairie ? (1/2)

 

Dans un vieux cahier d’écolier, on trouve un inventaire daté du 1er novembre 1953 réalisé l’arrivée d'Emile et des siens et sans doute adossé au bail fraîchement signé.

La première page comporte dans la marge les mentions bœufs, paille, fourrage et terres.

Six bœufs se trouvent ainsi dans l’écurie. Ils figurent en tout premier dans l’inventaire. Simple hasard ou position hiérarchique dénotant le caractère fondamental des bêtes de trait pour réaliser la plupart des travaux ? Ces bœufs, par paire, sont âgés de 10, 5 et 7 ans. On précise même que l’un d’entre eux , parmi les plus âgés, présente un léger vésigon (variante de vessigon). Il s’agit le plus souvent d’une enflure qui se forme à l’articulation du genou, sorte de tumeur synoviale. Le poids de ces bœufs est indiqué (toujours pour la paire) et varie de 1390 à 1590 kg, ce qui équivaut à des bêtes de 700 à 800 kg environ.

On trouve d’ailleurs régulièrement des tickets de pesée au fil des pages des carnets (voir exemple datant de 1957).

Sont aussi évaluées avec précision les quantités de paille et de fourrage stockées dans les bâtiments à l’arrivée de la famille : 315 balles de paille et environ 225 mètres cubes de fourrage. Leur importance est d'ailleurs confortée par des références multiples dans le bail.

De la même manière une partie des terres seulement est ici inventoriée et notamment celle qui est ensemencée de fourrage grande luzerne et cela représente un peu plus de 8 hectares, l’exploitation en comporte pour rappel un peu plus d’une trentaine.

Dans cet inventaire, deux autres pages sont ensuite consacrées au matériel grand comme plus petit voire anecdotique où la langue française se mêle à de savoureux occitanismes… Nous y reviendrons d'ici quelques temps pour continuer la visite de la métairie d'Emile...

L'inventaire d'arrivée en novembre 1953 : que trouvent Emile et les siens à la métairie ? (1/2)
L'inventaire d'arrivée en novembre 1953 : que trouvent Emile et les siens à la métairie ? (1/2)

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 25 Juin 2017

Lundi 24 juin 1957 - Il a plu toute la nuit sur le Lauragais

Lundi 24 juin 1957 - Pluie toute la nuit de dimanche - Le matin nettoyé le grenier et attaché de la vigne. Le soir avons fini de brûler le fourrage de 1ère coupe au champ noir

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 23 Juin 2017

Dimanche 23 juin 1957 - La visite chez le docteur

Dimanche 23 - pluie tout le soir - Le matin avons brûlé du fourrage au champ noir - Eliette est allée à Villefranche au Docteur*. Henri d'E est venu ainsi que Henri et Nathalie.

 

* elle est alors enceinte de 3 mois. Peut-être est-ce lié ?

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 22 Juin 2017

Samedi 22 juin 1957 - Prendre soin de la vigne

Samedi 22 - Brumeux orageux - avons travaillé à attacher et arracher de l'herbe à la vigne

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 21 Juin 2017

Vendredi 21 juin 1957 - arranger le concasseur

Vendredi 21 - orageux et lourd - Le matin avons déchargé le fourrage et le soir arrangé le concasseur et attaché un peu de vigne

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 20 Juin 2017

Jeudi 20 juin 1957 - Biner le maïs

Jeudi 20 - Vent marin très chaud - fort orage et forte pluie le soir

Le matin avons commencé à biner le maïs au champ du poste. Chargé 5 charrettes de fourrage et en (avons) déchargé une

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 19 Juin 2017

Mercredi 19 - Vent marin chaud - Avons ramassé et mis en tas le fourrage du champ noir. Oeufs 140 francs

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 18 Juin 2017

Mardi 18 juin 1957 - Sarcler les haricots

Mardi 18 - Vent marin orageux - Le matin avec sarclé les haricots. Le soir ramassé du fourrage au champ noir et chargé 2 charrettes

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 17 Juin 2017

Lundi 17 juin 1957 - Une 1ère coupe au champ noir

Lundi 17 juin 1957 - Vent marin léger chaud - Avons fini de couper aujourd'hui le fourrage 1ère coupe au champ noir et en ai soigné d'autre au champ noir et chargé une charrette

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 16 Juin 2017

Dimanche 16 juin 1957 -  Le fourrage du moulin du poivre

Dimanche 16 - Vent marin chaud - Avons brûlé tout le fourrage au champ sous le moulin du poivre*. Yves est allé au baptême d'un petit de Paulette d'en Bourrec.

 

*ce nome était donné à certains moulin non pas en raison du grain qu'ils moulaient mais parce que, parfois mal situés par rapport aux vents lors de leur construction, ils donnaient du souci à leurs meuniers qui faisaient donc "du poivre" (`= du mouron)

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost 0

Publié le 15 Juin 2017

Samedi 15  juin 1957 - désinfecter au Grésil

Samedi 15 - Vent marin - Le matin désinfecté au Grésil l'étable et le poulailler et nettoyé les fossés au champ noir. Le soir sorti le dernier esparcette au champ de derrière la maison et nous l'avons brûlé.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 14 Juin 2017

Vendredi 14 juin 1957 - La visite chez le docteur

Vendredi 14 - Pluie toute la nuit et dans la matinée. Nous sommes allés à Villefranche pour voir le Docteur. Fait des passages au champ noir au fourrage; Fait une auge pour les canards.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 13 Juin 2017

Jeudi 13 juin 1957 - S'occuper quand il pleut

Jeudi 13 - Pluie fine tout le jour. Le matin avant de déjeuner sommes allés couper de la luzerne au champ noir le pluie nous en a sortis. Arrangé une caisse à lapin, une auge pour les poulets. Papa est allé à Castel se faire arracher 2 dents

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 12 Juin 2017

Mercredi 12 juin 1957 - la luzerne du champ noir

Mercredi 12 juin 1957 - Temps couvert vent de cers frais. Avons soigné et mis en tas le fourrage sous le moulin du poivre. Fait les coins et préparé pour couper la luzerne au champ noir.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 11 Juin 2017

Mardi 11 - Vent de Cers fort. Le matin nous sommes allés à Castelnaudary acheter 15 paires d'oies au prix de 2200 frs la paire. Le soir nous avons sulfaté les pommes de terre. J'ai touché l'argent de la vente de maïs au Comptoir National d'Escompte * 115 090 f.

 

* établissement de crédit fondé en 1848. Ce sera l'une des 4 banques à l'origine de la BNP en 1966 (qui deviendra BNP Paribas par la suite).

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 11 Juin 2017

Mardi 11 juin 1957 - Acheter 15 paires d'oies

Mardi 11 - Vent de Cers fort. le matin nous sommes allés à Castelnaudary acheter 15 paires d'oies au prix de 2200 frs la paire. le soir avons sulfaté les pommes de terre. j'ai touché l'argent de la vente de maïs au Comptoir National d'Escompte 115090 frs

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 10 Juin 2017

Lundi 10 juin 1957 - Préparer la soute pour les oies

Lundi 10 - Vent marin tourné et pluie toute la soirée. Forte pluie Le matin avons mis un peu de fourrage en tas. Le soir préparé la soute pour les oies. Ferré les boeufs du milieu

 

Dans la marge : Ferrer une paire de boeufs

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 9 Juin 2017

Dimanche 9 juin 1957 - La fête à Avignonet

Dimanche 9 - Vent marin pluie dans la nuit - Le matin suis allé à la messe et ensuite avons soigné du fourrage tout la journée. Camille est venu chercher Eliette et Henriette pour aller à la saint enfance à Lux. J'ai payé une toile lieuse à Malrieu 7010 frs. Nous sommes allés à la fête à Avignonet.

dans la marge : Pentecôte

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0