L'inventaire d'arrivée en novembre 1953, la suite : que trouvent Emile et les siens à la métairie ? (2/2)

Publié le 25 Juin 2017

L'inventaire d'arrivée en novembre 1953, la suite : que trouvent Emile et les siens à la métairie ? (2/2)

La section matériel de l'inventaire est riche d'une quantité de mentions qui donnent une idée assez précise de l'environnement qu'Emile et sa famille investissent en 1953.

On trouve ainsi :

2 charrettes en bon état (3 à réparer au frais du patron)

1 semoir

2 brabants

1 herse canadienne

1 rouleau

2 charrues "pesant ensemble 80 kg"

Sont aussi cités, en vrac et non exhaustivement : des pelotes de ficelle, des liens en bon état et usagés, des brosses, des chaînes d'attache pour les boeufs, des trezagats (pour diriger les boeufs lors du labour), 3 jougs de labour, 1 joug à coulisse (qui permettait d'ajuster l'écartement entre les boeufs)

On trouve aussi des anduzats (pour andusac = bêche), des pelles, des fourches, 3 foussous (= houes) ainsi qu'un certain nombre d'autres outils.

Lors de l'inventaire, la métairie a donc été passée au peigne fin pour bien lister tous les éléments, accessoires et outils de travail fournis à la famille de nouveaux métayers.

Repost 0
Commenter cet article