Les premiers jours de mars 1957... sous le vent d'autan...

Publié le 5 Mars 2017

Premiers jours de mars consacrés  vendre des porcelets et passer le rouleau sur les semis entre autres

Premiers jours de mars consacrés vendre des porcelets et passer le rouleau sur les semis entre autres

Vendredi 1 mars 1957 - Vent marin - Le matin avons fini de lier du bois au petit champ sous le pont et jeté 450 kg d'ammonitre au champ sous le chemin des Clauzes. Continué à semer du fourrage au champ du jardin et continué à rouler les blés.

Samedi 2 - Vent marin fort - Continué à rouler les blés sous la rigole. fini de semer le fourrage. Papa est allé à revel voir le prix des cochons. Avons (vendu ?) 2 petits cochons un à Berthe et un à Marie d'en Cau à 340 f le kg

Dimanche 3 - Vent marin - Avons vendu 4 petits cochons 1 à Emile 20 kg 1 Briol 22 kg et 2 à Joseph du Tacagnou 20 et 18 kg - Je suis allé en estève pre,dre des nouvelles de Richard.

Lundi 4 - Vent marin - Avons fini de passer le rouleau - Avons fait le Genivre et l'avoine de la Perière. Papa a préparé pour les pommes de terre. Maman est allée à Castelnaudary vendre 7 canards gras à 420 f le kg.

Mardi 5 - Vent marin - Le matin avons planté 150 de pommes de terre au champ du poste et semé des petits pois. Continué à ramasser les sarments. Papa est allé à Castelnaudary voir Richard. Albert d'en Naudet est venu nous inviter pour tuer le cochon. Je suis allé à Roou.

Dans la marge : Carnaval

Rédigé par Emile

Repost 0
Commenter cet article

Ariès lucien 05/03/2017 18:01

Le vent marin bien bien présent .... à cette époque de l'année

Emile 05/03/2017 18:43

Effectivement... Il ne cesse ni ne se lasse...