Publié le 27 Février 2017

Mercredi 27 février 1957 - rendre visite

Mercredi 27 - Beau temps - Continué à tailler la vigne . Yves est allé au bois de la G. Nous sommes allés voir Richard à la clinique à Castelnaudary.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 26 Février 2017

Mardi 26 février 1957 - un canard musquet

Mardi 26 - Beau doux - Continué à tailler. Commencé à couper du bois à la G. Je suis allé chercher un canard musquet à Roou. Opération Richard C.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 25 Février 2017

Lundi 25 février 1957 - Esparcette et ray grass

Lundi 25 - beau - continué à tailler la vigne - Je suis allé à Castelnaudary acheter 50 kg esparcette* à 117 frs le kget 7kg Ray Grass à 155 fr. Roou sont venus.

*autrement appelée sainfoin

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 24 Février 2017

Dimanche 24 février 1957 - Le docteur est encore passé

Dimanche 24 - Beau temps - Le matin j'ai fait farine. Tante Marie est venue. Visite I.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 23 Février 2017

Samedi 23 février 1957 - Du Tréphonil

Samedi 23 février 1957 - Pluie fine tout le jour - Le matin papa a fait un manche pour une hache. Le soir avons fait un fossé derrière la maison pour écouler le vivier. Je suis allé à Labastide chercher une boîte de Tréphonil pour henriette 1à,50 fr. Rose est venue voir mémé et Henriette. Yves est allé tuer le cochon chez sa mère

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 22 Février 2017

Vendredi 22 février 1957 - le docteur est revenu

Vendredi 22 - Beau voulant la pluie - Avons jeté 950 kg d'amonitre sur le blé du Genivre - charrié 2 charrettes de barres de saule . Le docteur I est venu pour Henriette

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 21 Février 2017

Jeudi 21 février 1957 - Tailler la vigne

Jeudi 21 - Beau temps gelée le matin - Avons taillé la vigne. Les S. sont venus ainsi qu'Henri d'Estève et mémé de Montmaur

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 20 Février 2017

Mercredi 20 février 1957 - Fin des prestations

Mercredi 20 - Vent de Cers avec rafales de pluie - Avons fini les prestations. 28 journées avec la G. Mon beau-père est venu voir Henriette. Visite I.*

 

* le médecin de famille dont le cabinet est à Villefranche de Lauragais (31)

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 19 Février 2017

Mardi 19 février 1957 - une grippe

Mardi 19 - Vent marin léger - Continué aux prestations le matin 2 le soir 1. Le docteur I est venu pour Henriette qui a une forte grippe et une bronchite. Commencé à tailler la vigne. Roou sont venus voir Henriette

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 18 Février 2017

Lundi 18 février 1957 - Les prestations

Lundi 18 - Très forte pluie dans la nuit - le jour vent de cers froid - continué aux prestations 2

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 17 Février 2017

Dimanche 17 février 1957 - la visite de tante Marie

Dimanche 17 février - Vent marin froid - Le matin je suis allé à Labastide chercher de l'essence. Le soir j'ai fait farine - Tante Marie et Oncle Auguste sont venus après dîner ainsi que le docteur Fabre. Payé l'avoine à 23 f le kg 500 kg et 13 heures de dépiquaisons à 100 f l'heure

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 16 Février 2017

Samedi 16 février 1957 - Pommes de terre et fourrage

Samedi 16 février 1957 - Vente de Cers - Continué aux prestations. Le matin y sommes allés à 2 le soir 1 - Le soir avons rentré du fourrage de la G. descendu aussi des pommes de terre. Mme C nous a donné les 250 kg d'avoine qu'elle nous devait de la semence.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 15 Février 2017

Vendredi 15 février 1957 - Les barres de saule

Vendredi 15 - Pluie la nuit vent de cers fort le jour - Avons continué aux prestations 2- Papa a coupé des barres de saule.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 14 Février 2017

Jeudi 14 février 1957 - Les prestations, encore

Jeudi 14 - Vent de Cers froid le matin marin le soir - Continué aux prestations à Plaisance. Y sommes allés 2 - Papa a coupé des barres de saule au petit champ sous le pont.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 13 Février 2017

Mercredi 13 février 1957 - Un marchand d'étoffe passe

Mercredi 13 - Pluie fine et forte à la nuit - Sommes allés au prestations 2 tout le jour. Papa a fait un panier. Mr Chavigni marchand d'étoffe est passé

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 13 Février 2017

Photos Bruno Alasset

Photos Bruno Alasset

Le vent d'Autan qui souffle en tempête ces jours-ci dans le Lauragais renvoie à quelques écrits d'Emile. La gêne qu'il occasionnait dans les activités du travailleur y est souvent sous-entendue. Une légende dit même que, dans l'ancien code pénal toulousain à la période médiévale, les crimes commis en période d'Autan bénéficiaient de circonstances atténuantes au regard des effets perturbateurs de ce vent sur la raison.

Mais qu'il s'agisse du vent de Cers ou du vent d'Autan, on remarque dans les carnets leur omniprésence. Leur violence n'est pas sans conséquences sur les récoltes ou les habitations. Ainsi au mois de juin 1956, le vent a fait s'abattre un arbre près, très près de la métairie ; on verra qu'il a emporté le fourrage de grain dans le champ voisin le jeudi 27 septembre entre autres exemples...

Emile dénomme le plus souvent vent marin le vent d'autan lorsqu'il l'évoque. Ce vent de la mer est cependant riche de très nombreuses nuances que Claude Rivals a recensées sur une Rose des vents du Lauragais. Ce vent des fous ou vent du Diable a tendance à faire oublier parfois la prédominance du vent de Cers en raison de sa violence et de ses rafales capricieuses (2/3 vent d'Ouest pour 1/3 vent d'Est).

Cette proportion, si on prend les Carnets d'Emile pour l'année 1956, n'est pas mise en lumière. La gêne occasionnée par le vent d'Autan au travailleur lui vaut la majorité des citations. Ainsi sur 113 évocations du vent au cours de l'année, 11 sont indéterminées, 14 évoquent le vent de Cers (accompagnées souvent d'un qualificatif "fort" ou "très fort") quand 88 sont relatives au vent d'Autan (qu'il soit "léger" ou "violent", en "rafales" ou "bourrasques").

Une année entière en Lauragais compte très peu de jours sans vent (de 60 à 80 selon les statistiques). Il vaut au Lauragais une orientation bien particulière de ses habitations (parallèles aux vents dominants) et d'avoir longtemps été hérissé de moulins qui ont fait place aujourd'hui à des éoliennes comme celles d'Avignonet-Lauragais par exemple.

Le père d'Emile sur le moulin à vent "portatif" qu'il avait frabriqué lui-même

Le père d'Emile sur le moulin à vent "portatif" qu'il avait frabriqué lui-même

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais

Repost 0

Publié le 13 Février 2017

La soirée occitane de l'ARBRE et les carnets d'Emile

L'association baziégeoise présidée par Lucien Ariès m'a gentiment invité à parler des carnets d'Emile, de la vie âpre des métayers au cours d'une soirée occitane ponctuée des "qu'es aquo" de Francis Daydé et des chansons enlevées de Canto Laouseto.

Avec mes remerciements pour la qualité et la chaleur de leur accueil, leur intérêt et leur attention.

En voici un petit compte rendu paru dans la presse.

Lien vers l'article complet de La Dépêche : http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/08/2513309-veillee-occitane.html

ET celui présentant la soirée : http://www.ladepeche.fr/article/2017/01/29/2506577-soiree-occitane-plongez-dans-les-carnets-d-emile.html

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost 0

Publié le 12 Février 2017

Dans les carnets d'Emile, les mentions "je suis allé aux prestations" reviennent cinq à six fois dans l'année surtout en hiver. Elles concernent Emile et l'aide familial...

Il s'agit, semble-t-il, de services qui sont dus à la commune par les paysans des fermes et métairies environnantes. Ils sont réunis pour travailler au curage des fossés, entretien des chemins communaux, débroussaillage, élagage, taille de haies...

Peu de détails dans les carnets à ce sujet, les activités menées ne sont pas détaillées. Si vous avez des documents, des expériences ou des informations à ce sujet, vous pouvez les mentionner dans les commentaires ou en voyer un message à l'adresse mail : lauragais@lescarnetsdemile.fr

Merci par avance pour votre contribution.

Mise à jour du 13/02 : On m'indique que le nombre de jours dus pour les prestations était proportionnel à la surface agricole travaillée sur la commune. D'autres informations à ce sujet ?

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais, #Tradition

Repost 0

Publié le 12 Février 2017

Mardi 12 février 1957 - Aller aux prestations

Mardi 12 - Pluie le matin - Le matin avons nettoyé la grange. Le soir je suis allé aux prestations. Yves est allé tuer le cochon chez son frère René à Maureville

 

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 11 Février 2017

Lundi 11 février 1957 - Clôturer

Lundi 11- Vent marin léger - Le matin avons planté des piquets pour clôturer le pré. Le soir avons jeté 900 kg d'amonitre sur blé à la pointe sous la rigole le champ long et le petit champ sous le pont

 

dans la marge : saillie truie

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 10 Février 2017

Dimanche 10 février 1957 - Des bourrasques

Dimanche 10 - Grand vent de Cers bourrasque de pluie - Le matin je suis allé à la messe à Montmaur. Yves est allé et a tué le cochon chez sa soeur Yvonne en Frayssé

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 9 Février 2017

Samedi 9 février 1957 - Le frêne

Samedi 9 - Beau temps un peu de pluie à la nuit - Le matin avons fini de scier le frêne gros et le soir avons jeté 1100 kg d'amonitre sur le champ des noyers blé et sur l'avoine et l'orge à la vigne

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 8 Février 2017

vendredi 8 février 1957 - Tirer les bords

Vendredi 8 - Vent marin - Avons fini de tirer les bords au champ du Poste

 

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0

Publié le 7 Février 2017

Publicité Gillette 1957

Dans le magazine Paris Match en 1957, Gillette s'affiche...

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #air du temps

Repost 0

Publié le 7 Février 2017

Jeudi 7 février 1957 - Récupérer du fourrage au stock

Jeudi 7 - Vent marin - Avons fini de jeter le super sur les fourrages et fini de tirer les bords au champ du Roc. Sommes allés chercher une charrette de fourrage à la G

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost 0