Publié le 24 Octobre 2020

Lundi 24 octobre 1960 - le maïs

Ramassé le maïs avec Faugère tout le jour

325 saches machine

252 saches à la main

557

 

Donné à la Ginelle

76 grenier

178 hangar

254

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 24 Octobre 2020

Lauragais d'Autrefois (100) : ces drôles de surnoms occitans

A la lecture du web roman feuilleton Ceux de la Borde Perdue (www.bordeperdue.fr), voyant que la famille malchanceuse est surnommée « les maffrés » par les villageois, Aimé Boyer s’est souvenu qu’on utilisait beaucoup de surnoms dans les campagnes et notamment en occitan.

Il a essayé d'en dresser une petite liste.

« C’était très courant surtout dans la période d’avant-guerre. Il y en avait tellement que quelquefois, on ne connaissait plus le vrai nom de famille des gens, écrit-il. Moi par exemple, on m’appelait le parlaire (le parleur/le bavard) ».

Ces surnoms émanaient souvent d’un trait de caractère, d’une caractéristique physique, d’une attitude notable, d’une anecdote, d’un métier, d'un animal possédé. Parfois on en héritait de génération en génération jusqu’à en oublier l’origine. Le plus souvent, ces surnoms étaient utilisés affectueusement ou amicalement. Mais parfois cela pouvait être moins le cas…

 

Cela allait des noms d’oiseaux…

Le Rossinhòl (le rossignol)  

La Lauseta (l’alouette)      

Le Cocut (le coucou mais pas seulement…)

Le Piot/la Piota (le dindon/la dinde mais aussi le sot/la sotte)               

Le Pol (le coq)          

 

A d’autres noms très variés…

Le Ramonet (le maître valet)

Le Ninet/ la Nineta (le petit,/la petite le bébé)

Le Cloc/la Cloca (qui se plaint, maladif -ve )

Le Repopet (le jeune veau)

L’Afairat o l’Afanat (l’affairé, le pressé)

L’Ase negre (l’âne noir)

Le Mostachut (le moustachu)

Le Manjafavas (le mangeur de fèves)

Le Mostenc (le flétri)

Le Chapotièr (le mauvais bricoleur)

Le Rossèl (le blond)

Le Ros/la Rossa (le roux/la rousse)

 

Merci à Aimé Boyer d'avoir constitué cette liste surprenante et amusante.

 

Si vous connaissez d'autres surnoms (de gens mais aussi de maisons, de lieux...), n'hésitez pas à me les adresser. Nous complèterons la petite collection de ce post ensemble au fur et à mesure. Vous pouvez m'écrire à lauragais@lescarnetsdemile.fr 

Ce post fait partie de la série sur le Lauragais agricole d'autrefois. Vos contributions seront les bienvenues comme rappelé dans ce post-ci : Ecrivons ensemble le Lauragais agricole d'autrefois (cliquer dessus)

Pour retrouver facilement ces posts et les voir dans leur ensemble vous pourrez cliquer sur la nouvelle catégorie du blog : Lauragais agricole d'autrefois ou sur l'onglet en haut de page. Ils seront également écrits en bleu pour les distinguer des posts du quotidien de la vie d'Emile

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais agricole d'autrefois, #Occitan

Repost0

Publié le 23 Octobre 2020

Dans le nouvel épisode de la Borde Perdue, il est question non pas des petites lessives qu'on appelait les ruscadas en occitan mais des grandes lessives de draps la granda bugada (la grande buée). Blanchir les draps avec des cendres, les rincer dans le cours glacé des ruisseaux : travail complexe à retrouver dans le nouvel épisode de Ceux de la Borde Perdue : La granda bugada

 

Les lavandières d'autrefois dans le Lauragais

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 23 Octobre 2020

Dimanche 23 octobre 1960 - des métayers déménagent

Nous sommes allés déménager du grain de Roou à la Castagne. Passé le rouleau sur le blé.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 22 Octobre 2020

Samedi 22 octobre 1960 - les 6 sacs de blé

Commencé à semer  le blé. semé le champ derrière la maison 6 sacs

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 21 Octobre 2020

Vendredi 21 octobre 1960 - rouler l'avoine

vent d'autan

Passé les canadiennes à la pointe. La bourré  à la millière et passé le rouleau sur l'avoine

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 20 Octobre 2020

Jeudi 20 octobre 1960 - Semer l'avoine

Orageux - un peu de pluie

Avons semé l'avoine au champ sous la Perrière et au fond de la pointe en tout 8 sacs.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 19 Octobre 2020

Mercredi 19 octobre 1960 - les labours

Le matin passer les canadiennes au sainfoin derrière la maison et le soir commencé à labourer la millière

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 18 Octobre 2020

Photos coll. Nardese

Photos coll. Nardese

Louis Bruno était agriculteur en Lauragais, fermier plus exactement. Retraité, il a consigné ses souvenirs dans des cahiers que sa famille partage avec nous aujourd'hui. Dans de précédents posts, il racontait les moissons (voir ici), et les battages (voir là). Dans l'extrait d'aujourd'hui, il présente les activités du début d'automne.

"Tandis que les champs de maïs perdaient leur parure verte, les vignes qui avaient fait l'objet de soins répétés présentaient leurs grappes en fin de maturité. Les vendanges commençaient donc dès les premiers jours de l'automne pour les plus précoces. On retapait les cercles, mettait à tremper puis on lavait comportes, cuves et barriques et ainsi eu pour le battage les vendanges avaient lieu en entraide afin d'avoir assez de coupeurs et coupeuses et de gros bras pour remuer les comportes pleines.

IL était aussi préférable de tout fouler et mettre à fermenter le même jour. S'ensuivraient de bons petits repas bien arrosés surtout le soir avec atmosphère de fête.

Dix à douze jours plus tard, soutirage du vin nouveau, passage du marc au pressoir lequel allait de cave en cave tiré par un cheval, le tout conduit par un homme aux mains très très noires, on devine pourquoi.

La dernière phase consistait au passage des résidus à l'alambic pour obtenir la fameuse "gnole" qualifiée d'antigrippine par quelques amateurs. A tort ou à raison ?"

 

Pour découvrir ou redécouvrir les témoignages d'Aimé Boyer voir ce post et cet autre post

 

Un immense merci à Daniel Bruno - ainsi qu'à Christiane et Jean-François Bruno - pour avoir partagé les écrits passionnants de Louis.

Merci à Berthe Tissinier pour les photo transmises

Ce post fait partie de la série sur le Lauragais agricole d'autrefois. Vos contributions seront les bienvenues comme rappelé dans ce post-ci : Ecrivons ensemble le Lauragais agricole d'autrefois (cliquer dessus)

Pour retrouver facilement ces posts et les voir dans leur ensemble vous pourrez cliquer sur la nouvelle catégorie du blog : Lauragais agricole d'autrefois ou sur l'onglet en haut de page. Ils seront également écrits en bleu pour les distinguer des posts du quotidien de la vie d'Emile.

Lauragais d'Autrefois (99) : les vendanges du Lauragais

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais agricole d'autrefois

Repost0

Publié le 18 Octobre 2020

Mardi 18 octobre 1960 - herser avec les boeufs

Vent d'autan

Fini de labourer le sainfoin derrière la maison et y jeter 28 sacs à 50kg de  super et hersé avec les boeufs

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 17 Octobre 2020

Lundi 17 octobre 1960 - le sainfoin

Beau frais

Labouré au sainfoin derrière la maison

La C.A.L a livré 4000 kg super moitié Castaing/Durand

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 16 Octobre 2020

Dimanche 16 octobre 1960 - le fourrage de grain

Nous sommes allés dépouiller à Roou

Mr Geli nous a dépiqué la graine de fourrage derrière la maison.

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps, #Lauragais

Repost0

Publié le 15 Octobre 2020

Samedi 15 octobre 1960 - super

Froid - avons mis 1000kg de super et préparé sur les terres d'avoine

Coupé les tronçons 

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 15 Octobre 2020

Vendredi 14 octobre 1960 - ramasser le maïs

Beau

Avons ramassé 39 saches de maïs

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 15 Octobre 2020

Jeudi 13 octobre 1960 - dans la brume

Brumeux

Avons dépouillé 35 saches de maïs

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 15 Octobre 2020

Lauragais : la neige en janvier 1952

A la Borde Perdue, la neige de fin janvier 1952 interrompt les conversations et les travaux des prestations (empierrée des chemins, taille de haies...). Mais à attendre derrière les fenêtres des bordes que vienne le redoux, des idées surgissent...

Un nouveau chapitre à découvrir ici : https://www.bordeperdue.fr/post/chapitre-13-le-projet-de-léonce

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost1

Publié le 12 Octobre 2020

Mercredi 12 octobre 1960 - dépouiller encore

Fortes averses 

Avons dépouillé 17 saches de maïs

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 11 Octobre 2020

Mardi 11 octobre 1960 - les tronçons de maïs

Froid

Le matin avons coupé des tronçons. Le soir dépouillé 31 saches de maïs

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 10 Octobre 2020

Lauragais d'Autrefois (98) : le chat dans les dictons et proverbes occitans

Le chat se faufile dans les conversations comme dans l'entrebâillement des portes, doucement sans faire de bruit. Voici quelques dictons occitans utilisés autrefois dans le Lauragais et qui le célèbrent.

Bon gat torna a l'ostal 

Un bon chat revient à la maison

Qui vol pas noirir son gat, noirirà les rats

Qui ne veut pas nourrir son chat, nourrira les rats

Far prèner un gat per una lèbre

Faire prendre un chat pour un lièvre

Vendre una gato dins un sac

Vendre une chatte dans un sac (tromper sur la marchandise)

Les gats fan pas de gosses

Les chats ne font pas des chiens.

Far d'uèlhs a un gat

Faire des yeux à un chat

 

Mise à jour, contribution d'Aimé Boyer :

Un gat emmitanat a pas jamai ratat.

Un chat avec des mitaines n'a jamais attrapé de rat. (dicton pour les maladroits ;-)

Si vous connaissez d'autres dictons, expressions ou proverbes sur ce thème, n'hésitez pas à me les adresser. Nous complèterons la petite collection de ce post ensemble au fur et à mesure. Vous pouvez m'écrire à lauragais@lescarnetsdemile.fr 

Ce post fait partie de la série sur le Lauragais agricole d'autrefois. Vos contributions seront les bienvenues comme rappelé dans ce post-ci : Ecrivons ensemble le Lauragais agricole d'autrefois (cliquer dessus)

Pour retrouver facilement ces posts et les voir dans leur ensemble vous pourrez cliquer sur la nouvelle catégorie du blog : Lauragais agricole d'autrefois ou sur l'onglet en haut de page. Ils seront également écrits en bleu pour les distinguer des posts du quotidien de la vie d'Emile

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #Lauragais agricole d'autrefois

Repost0

Publié le 10 Octobre 2020

Lundi 10 octobre 1960 - ensacher l'orge

Averses froid

Le matin avons ensaché de l'orge pour Mr Castaing et le soir dépouillé 24 saches de maïs pour Castaing

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 9 Octobre 2020

Dimanche 9 octobre 1960 - la fête au Mas

Nous sommes allés Paulette et Huguette à la fête au Mas Ste Puelles

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 8 Octobre 2020

Samedi 8 octobre 1960 - fourrage et maïs roux

Beau

Avons ramassé 34 saches de maïs roux au champ de la Ginelle

Chargé le dernier fourrage 4e coupe

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 7 Octobre 2020

Tandis que les activités hivernales s'intensifient pour les métayers nouvellement installés à la Borde Perdue, les propriétaires les observent, se questionnent sur cette famille mystérieuse...

Tous les épisodes sont à retrouver sur http://www.bordeperdue.fr

Sur mobile, rejoignez la Borde Perdue avec ce lien : http://wix.to/K8DKC_k. Vous avez déjà l'appli ? Utilisez ce code d'invitation : ABCBPZ
 

Borde Perdue : un hiver tumultueux

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Repost0

Publié le 7 Octobre 2020

Vendredi 7 octobre 1960 - le semoir et les canards de Madame

Brume le matin

Le matin nous sommes allés voir un semoir chez Besombes. Le soir coupé des tronçons sous le jardin. Henri d'Estève est venu chercher 14 canards de la part de Madame

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0

Publié le 6 Octobre 2020

Jeudi 6 octobre 1960 - 21 saches

Pluie dans la nuit

Avons Fini de ramasser le maïs blanc 21 saches

Voir les commentaires

Rédigé par Emile

Publié dans #emploi du temps

Repost0